​© 2014 by Compagnie sous X

  • Facebook Clean
  • Flickr Clean

LA COMPAGNIE SOUS X

    Public Y. — Pourquoi « sous X » ?

   Cie sous X. — En revêtant la lettre X, je témoigne de ma liberté à être pluriel, multiple, variable, contradictoire. J’associe des artistes et des regards spécialisés issus de différents horizons (metteur.e.s en scène, chorégraphes, créateur.rice.s sonores, documentaristes, photographes, sociologues, architectes, urbanistes...). Dans ce groupe à géométrie variable, les processus sont résolument collaboratifs.

Je propose, par l’écriture et la mise en espace, d’explorer différentes formes de théâtre. J’entends par théâtre un récit mettant en jeu figures et/ou personnages, et spectateur·rice·s dans un espace commun. Les dispositifs scéniques, souvent immersifs, s’inventent en fonction de la place que je souhaite donner à ceux qui regardent. Ces espaces, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, ne sont pas dédiés à la représentation. Ma démarche est curieuse des accidents et des contraintes créatives qu’offre le frottement au réel. Mes travaux sont le fruit de contextes, et l'ensemble de ces conditions naturelles, sociales et culturelles constituent le décor dans lequel se joue mes drames.

 

Mon écriture s’élabore à partir d’archives et de matières documentaires. Le travail d’enquête en est le socle. Les formes que je donne à voir interrogent le lien entre le document et la fiction et questionnent la potentielle théâtralité de la réalité.

 

Au cœur de mon travail, le désir de parler de sujets, de personnes et de lieux sous représentés.